la compagnie.png

 

C’est en janvier 2017 que nous avons donné naissance, après des mois d’efforts soutenus, à notre petit bébé :
le Théâtre à l’eau froide. Nous, c’est Hélène Rioux, Daniel D’Amours et Kariane Héroux-Danis.
Une famille bien de son temps, avec trois parents, oui monsieur.

Nous avons terminé notre formation en Interprétation (K et D) et en Production (H) à l’École de Théâtre de Saint-Hyacinthe en 2014 (H) et en 2016 (K et D)

Au départ, il y avait Kariane et Daniel. Après avoir collaboré sur plusieurs projets, suite à beaucoup d’apprentissages, de chutes et de succès, nous avons trouvé une façon de travailler ensemble, dans le positivisme et l’action. Et puis, nous avons réalisé que ce que nous avions les deux ensemble valait de l’or. En fait, nous sommes tombés amoureux.  Artistiquement, on veut dire… Puis Hélène s'est présentée à nous comme une déesse aux bras grands ouverts. Armée pour la guerre, elle a sauté dans le bateau.

Comme vous le savez sûrement, les mariages à trois ne sont pas encore légalisés (si vous ne le saviez pas,
nous sommes désolés de vous l’apprendre). Nous avons donc fondé le Théâtre à l’eau froide. Notre compagnie
bien à nous, qui porte tout cet amour que nous avons pour le théâtre.

 

Pourquoi le Théâtre à l’eau froide ?

Quand on lave notre linge, l’eau froide c’est celle qui fixe les couleurs les plus éclatantes (avec le vinaigre aussi,
mais le Théâtre dans le vinaigre, c’est pas gagnant).

Quand on se lance dans le lac, l’eau froide c’est celle qui réveille les esprits, qui saisit.

Quand on prend le risque d’aller en haute-mer, l’eau froide est celle des tempêtes qui nous font douter
de notre plan fou, mais c’est aussi celle qui nous berce doucement quand on aperçoit avec excitation
les côtes d’une terre inconnue.

Mais l’eau froide, c’est aussi celle des fonds marins, des abysses où se cachent des choses inconnues
qu’on ne découvre que si l’on ose…

Mandat

Au TEF, nous avons décidé de structurer notre mandat de façon un peu particulière. Sous la forme d’un grand jeu. Parce que le théâtre pour nous est ludique, mais il est aussi un art de codes et de contraintes.
Et c’est dans la contrainte que surgissent les idées les plus surprenantes! C’est pourquoi, au sein de la compagnie, nous avons élaboré nos propres règles du jeu. Il est impératif de :

1. Relever les défis.
2. Explorer l’inconnu.
3. Embrasser les faiblesses de l’homme.
4. Propager l’amour (oui oui, rien de moins).
5. Faire passer l’humain avant tout. 


 

© Guillaume Boucher

Daniel D’Amours
Directeur général 

Daniel, c’est les yeux de la compagnie.
On le soupçonne d’ailleurs d’avoir des yeux qui voient à 360 degrés… C’est la seule chose qui expliquerait qu’il puisse toujours voir l’autre côté de la médaille, tout en ayant un œil esthétique irréprochable
et des manches pliées parfaitement.

Daniel, c’est aussi le gérant, celui qui donne un temps limite, et le papa qui dit souvent non, parce qu’il sait qu’on
peut faire tellement mieux.

 

21284587_10155007758871608_847969289_o.jpg

© Guillaume Boucher

Kariane Héroux-Danis
Directrice Artistique 

Kariane, c’est le coeur de la compagnie. Elle est d’une générosité incroyable.
Sa sensibilité et son positivisme font vibrer les gens qui ont la chance de la côtoyer.
Sa persévérance n’a pas de limites.
Tu veux la lune? Demande à Kariane.

Kariane, c’est aussi l’auteure de la compagnie, c’est l’amoureuse des mots
qui a fait des études en littérature
et qui parle bien. Toujours mieux que nous.
Elle a toujours l’air plus intelligente.
C’est un peu fâchant.

 

21397675_10155781318779515_457516651_n.jpg

© Guillaume Boucher

Hélène Rioux
Directrice Administrative

Hélène, c’est la tête de la compagnie. Elle a un sens logique entrainé, elle n’a peur de rien, surtout pas des longs documents à remplir.  Avec Hélène, Sky is the limit. D'ailleurs, on a pas de doute au TEF, c'est clairement une X-MEN.

Hélène, c'est aussi l'admin de la compagnie. C’est toujours celle qui nous rappelle de garder nos factures. Et c’est celle qui va prendre les choses en main si jamais ça niaise…