74634315_10215463936693999_4128717392668786688_n.jpeg
0912_Pattern06.png

ENTREVUE AVEC
WENDY KIM PIRES

Tel que son nom l'indique, la nouvelle production du Théâtre à l'eau froide est remplie de femmes exceptionnelles. Les membres du TEF sont entouré.e.s de femmes inspirantes et infiniment talentueuses. La fée du blogue s'entretient avec l'une d'entre-elles, Wendy Kim Pires! Celle-ci porte plusieurs chapeaux : scénographe, conceptrice de costumes et fée de tous les possibles (vive les fées!) Wendy se révèle ici grâce aux questions de la fée du blogue.

74634315_10215463936693999_4128717392668786688_n.jpeg

FÉE DU BLOGUE: Bonjour Wendy! Dis-moi, comment as-tu fait la connaissance de Gabrielle et comment es-tu devenue, par le fait même, une des femmes exceptionnelles du spectacle ?

 

Tout le crédit revient à Monsieur Sébastien David ! À l'époque, je faisais la scénographie de son spectacle (qui était aussi mon dernier show de finissante) et Gabrielle cherchait une

scénographe pour son prochain spectacle La Blessure. Mon nom lui a été référé et ça a été une rencontre artistique, professionnelle et personnelle incroyable! Brefs entretiens avec des femmes exceptionnelles est maintenant le 3e projet sur lequel nous collaborons ensembles! Je crois que nous nous ressemblons dans notre énergie survoltée, notre enthousiasme, notre goût pour le questionnement, l'exploration de la complexité et l'esthétique un peu décalée.

FÉE DU BLOGUE: Si tu avais à décrire en trois mots ta démarche artistique, tu choisirais lesquels ?

Surprise
Extravagance
Radicalité

© Maxime Côté

FÉE DU BLOGUE: Tu as gradué dans un drôle de moment pour la culture. Tout était en arrêt (ou presque). Comment ça a été pour toi?

 

J'imagine que l’expérience a été différente pour tous les finissants de mon année (2020), mais pour ma part, j'ai continué de travailler sur les projets qui étaient prévus (intercalés de mille petites jobs ici et là) avec la foi que quand les spectacles vivants reprendraient, je serais prête. À ma sortie d'école, j'avais juste le goût d'avoir enfin une expérience de création dans un contexte professionnel et je refusais de me dire que ça allait s'arrêter. (Je crois qu'il y avait un peu de dénis là dedans, ahah!) Je touche du bois, car jusqu'à maintenant, j'ai eu de magnifiques opportunités qui se sont présentées sur ma route! On a été très dépendants du va-et-vient entre l'ouverture et la fermeture des salles, et pour être honnête, il fallait faire le saut avec beaucoup d'adaptation et ça demandait un grand travail de flexibilité, avec des rythmes de travail vraiment fou parfois, suivis de longues pauses. Mais je serai éternellement reconnaissante des projets et des personnes que j'ai rencontrées depuis ma sortie de l'école !!!
 

FÉE DU BLOGUE: Quel est ton passe-temps du moment ?

 

Mon emploi du temps présentement est absolument chaotique, mais j'imagine que mon passe-temps du moment se trouve quelque part entre prendre des verres en terrasses, écouter des tirages de tarot en ligne et lire des mangas dans différents parcs de Montréal !

 

FÉE DU BLOGUE: Quel costume de quel personnage a été le plus grand défi pour toi?

 

Tous les personnages de Brefs entretiens sont des bonbons de conception pour moi ! Gabrielle m'a aussi laissé une énorme liberté artistique sur le projet et c'est un terrain de jeu formidable ! Je pense que le plus grand défi a été le costume de Nathalie mais c'etait aussi un projet incroyablement stimulant. Toute la recherche autour de la modification du corps en particulier ! Il y a quelque chose de très riche dans le fait de travailler à partir d'une icône de la pop culture (avec tous les enjeux sociaux liés à cette image), mais de l'adapter pour souligner la complexité et la réalité du personnage, y ajouter une twist ! C’est pas tous les jours qu'on vous offre la conception d'une Barbie humaine voyageuse astrale! Ahah!

298096680_781581199643780_907707018824131487_n.jpeg

FÉE DU BLOGUE:  Tu as une assistante, Mathilde, sur le spectacle. Comment as-tu fait sa connaissance?

Mathou c'est ma grande amie et partner in crime de conception! Nous nous sommes rencontrées et avons fait nos trois ans d'études ensemble à L'École Nationale de Théâtre, c'est une conceptrice incroyable !! Depuis l'école, on essaye de travailler ensemble dès que possible. En plus d’être amies dans la vie, nos visions de la conception se recoupent et j'ai totalement confiance en sa vision, ses compétences et ses retours. Ça faisait un moment qu'avec nos emplois du temps de fou on n'avait pas pu se retrouver sur un projet et Brefs entretiens a été l'occasion parfaite de reformer notre duo de feu ! Travailler ensemble nous permet de se balancer, de se remettre en question au besoin et finalement, d'aller plus loin dans la conception, et ce, en toute honnêteté et en ayant beaucoup de fun. Ahaha! Pour vrai, je suis tellement reconnaissante d'avoir pu faire ce projet-là avec elle !!!

FÉE DU BLOGUE:  Selon toi, pourquoi est-ce que les gens devraient venir voir Brefs entretiens avec des femmes exceptionnelles?

 

C'est la question que je me suis posée en lisant le texte pour la première fois, mais Brefs entretiens avec des femmes exceptionnelles nous offre un voyage assez confrontant qui nous emmène à questionner nos propres convictions personnelles. Je crois qu'il y a un rapport de répulsion/fascination qui ressort de notre rencontre avec chacune des femmes exposées dans le spectacle et ça crée une émotion forte, un lien entre elles et le public, qui oscille vraiment entre l'identification et le rejet. Brefs entretiens réussit pour moi à surprendre, à rester le fun, en étant également dérangeant. Personnellement, j'aime naviguer au travers ce genre de spectre en tant que public !

FÉE DU BLOGUE:  Merci de nous avoir accordé ce temps précieux, c'était un vrai plaisir de discuter avec toi!

Tout le plaisir est pour moi!