• Les coups de coeur d’Avignon de la belle Hélène •

 Under Ice

Under Ice

Au Théâtre à l’eau froide, on aime beaucoup les textes d’ailleurs. C’est pourquoi Hélène est allée se rincer l’oeil à Avignon pour découvrir de nouveaux petits bijoux artistiques.  Des quinze spectacles qu’elle a pu voir en cinq jours de festival (OFF Avignon), elle a sélectionné trois coups de cœur, trois spectacles l’ayant marquée pour des raisons bien différentes.

1- L’homme seul de Seb Lanz (Présenté au Théâtre des Carmes)

Mise en scène : Seb Lanz
Interprète : Fred Guittet

Un solo percutant. Le spectacle avait lieu en plein air, derrière une petite église. Le public était positionné face à un banc de parc où gisait déjà l’homme seul, un itinérant attachant (magnifiquement interprété par Fred Guittet) qui n’a pas la langue dans sa poche. Un monologue intense, violent et poétique qui ne peut laisser personne indifférent.

Ce qui a marqué Hélène : Fred Guittet, tellement vrai, tellement juste. Il ÉTAIT littéralement itinérant le temps d’un instant. On y croyait de A à Z. La simplicité de la mise en scène, l’hyperréalisme…

Lien : http://www.avignonleoff.com/programme/2018/l-homme-seul-s23332/

 Under Ice

Under Ice

2- Under Ice de Falk Richter (Présenté au Théâtre La Manufacture)

Mise en scène : Arturas Areima (Lituanie)
Interprètes : Rokas Petrauskas, Tomas Rinkunas et Dovydas Stoncius

Mise en scène excessivement contemporaine, une vision pointue, précise, provocante, une manière de faire du théâtre tellement différente de ce qu’on voit actuellement dans tous les théâtres. Under Ice nous plonge dans la partie la plus laide de l’homme. La pièce nous met en plein visage notre condition de « travailleur », d’homme devant être productif, compétitif et qui doit se définir d’abord par son travail et ensuite par le reste. Arturas Areima est définitivement un jeune metteur en scène à surveiller.

Ce qui a marqué Hélène : l’esthétisme général du spectacle (un plancher de scène couvert de bouteilles d’eau vides, des écrans diffusant en continu des images de toute sorte, l’utilisation de micros, etc.) et le jeu solide des trois comédiens lituaniens.

Lien : http://www.avignonleoff.com/programme/2018/under-ice-s23590/

 Cendres

Cendres

3- Cendres de Yngvild Aspeli (Présenté au Théâtre La Manufacture)

Mise en scène : Yngvild Aspeli (Compagnie Plexus Polaire)
Interprètes : Viktor Lukawski, Andreu Martinez Costa, Aïtor Sanz Juanes et Alice Chéné

Oeuvre inspirée du roman Avant que je me consume de Gaute Heivoll.

Un spectacle de marionnettes tout sauf ordinaire et qui nous transporte dans l’univers tragique d’un jeune homme qui met le feu aux habitations de son village et d’un écrivain qui se sert de l’histoire de ce jeune pyromane comme matière pour sa prochaine œuvre littéraire.

Ce qui a marqué Hélène : la justesse avec laquelle les comédiens manipulent les marionnettes. On avait vraiment l’impression qu’ils étaient des êtres vivants à part entière. La beauté des marionnettes, tout le visuel du spectacle… C’était magnifiquement exécuté! La pièce en elle-même ne l’a pas complètement envoûtée mais pour toutes les raisons ci-haut, ça valait franchement le déplacement!

Lien : http://www.avignonleoff.com/programme/2018/cendres-s22333/


 

Bonnes nouvelles découvertes théâtrales!

 

Catherine Demers